» Actualités » ADOC 41 : Dépistage organisé du cancer du sein et du cancer colorectal.
 
mercredi 21 novembre 2018
PLU
CIO


ADOC 41 : Dépistage organisé du cancer du sein et du cancer colorectal.

 

LE CANCER DU SEIN …

- 54 000 nouveaux cas détectés par an en France.
- Près de 12 000 femmes par an décèdent du cancer du sein.
- 80% des cancers du sein se développent après 50 ans.
- 50 ans, c’est l’âge d’entrée dans le programme de dépistage du cancer du sein.
- 99% c’est le taux de survie à 5 ans pour un cancer du sein détecté à un stade précoce.

Le dépistage organisé du cancer du sein s’adresse aux femmes de 50 à 74 ans ne présentant aucun symptôme, ni facteur de risque (autre que l’âge).
- Pour la période 2016-2017, seules 50.3% d’entre elles ont répondu positivement à l’invitation qui leur a été faite au niveau national.
- En Loir-et-Cher, la participation au dépistage organisé du cancer du sein pour cette même période a été 60,3%.

Un taux qui reste bien en deçà du seuil de 70% de participation préconisé par les autorités de santé.

EN PRATIQUE

Tous les deux ans, les femmes de 50 à 74 ans reçoivent un courrier les invitant à réaliser le dépistage. Celui-ci se pratique dans un cabinet de radiologie agréé (liste jointe avec l’invitation) ; il consiste en une mammographie et un examen clinique des seins (palpation).

Comme tout examen médical, le dépistage présente des bénéfices mais aussi des limites qu’il convient de porter à la connaissance des femmes afin qu’elles fassent le choix de leur participation en disposant de toutes les informations utiles (détaillées sur http://www.cancersdusein.e-cancer.fr/).

LE CANCER COLORECTAL …

- 2ème cancer le plus meurtrier chez les hommes et les femmes.
- 43 000 nouveaux cas diagnostiqués par an en France (45% chez les femmes / 55% chez les hommes)
- 18 000 décès par an en France
- 1 personne sur 30 sera touchée par le cancer colorectal au cours de sa vie.
- Pourtant, détecté tôt, il peut se guérir dans 9 cas sur 10.

Le cancer colorectal se développe lentement, à l’intérieur du côlon ou du rectum, à partir de petites lésions appelées polypes. Au cours de leur développement certains polypes peuvent se transformer en cancer. Ce cancer évolue, tout d’abord, sans symptôme ni signe perceptible. Un test de dépistage rapide, simple et indolore se réalise chez soi, en 5 minutes et ne nécessite qu’un seul prélèvement. Il permet de détecter la présence de sang dans les selles, invisible à l’œil nu. Parlez-en à votre médecin traitant.

Le programme de dépistage organisé du cancer colorectal s’adresse aux personnes âgées de 50 à 74 ans, sans histoire familiale ni antécédent personnel de cancer colorectal ou d’adénome et ne présentant pas de symptôme.

La participation au dépistage organisé du cancer colorectal pour 2016/2017 a été de 33,5% au niveau national et 43,5% en Loir-et-Cher.

A partir du 1er janvier 2019 :

Plus de renseignement sur http://www.depistage-cancer.fr/

 
 

 
 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Mentions légales     |    Se connecter